• Ephémère


    Au delà des rimes

     


    Vogue là où le vent te porte
    A défaut de pouvoir t'ouvrir.
    Tes mots restent lettres mortes,
    Toute tentative vaine fait souffrir.

    Pourquoi pleurer une époque révolue ?
    Pourquoi revivre des sensations qui ne sont plus ?
    Pourquoi chercher ce qui n'existe plus ?

    Vogue là où les vagues te poussent
    Lovée dans ta petite coquille,
    Espérant que la vie soit douce,
    Malmenée comme un jeu de quilles.

    Pourquoi s'ancrer sur une terre marécageuse ?
    Mirage d'un eden éphémère,
    Rivage s'avérant être une chimère,
    Dont seule l'apparence est joyeuse.

    Vogue là où les courants t'amènent,
    Connecte toi à ta propre rumeur.
    Laisse donc toutes ces clameurs
    Pour mieux te départir de la haine.

    Abandonne la rive et fixe l'horizon,
    Parle au bonheur, recouvre la raison !
    N'attend plus rien de personne
    Pour qu'à nouveau ton cœur résonne...

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :